Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 16:30

François GOUSSELOT

1782 - 1871

Légion d'Honneur

Médaille de Ste Hélène

 Gousselot-francois-LH2bis-signature.jpg

 

Nous cousinons par la branche CORDIER-DIDIER en Haute-Marne,

notre ancêtre commun est Jacques GOUSSELOT (1654-1689)

de Cirfontaines en Azois

 

François GOUSSELOT est né le 17 mai 1782

à Cirfontaines en Azois

de François GOUSSELOT meunier né en 1755,

et de GOUSSELOT Claudine (1749-1796)

 

  20080512-Cirfontaines-en-azois--24-.JPG

Le lavoir de Cirfontaines en Ozois.

 

Il est caporal au 18éme Régiment d'Infanterie Légére,

Ce Régiment dont Napoléon disait

 

"Brave 18éme je te connais, l'ennemi ne tient pas devant toi!"

" A de tels hommes, rien d'impossible"

 

François effectuera les campagnes d'Italie et d'Espagne,

il recevra trois blessures au bras et jambe gauche.

Il sera fait prisonnier

inf-legere-1804-1815bis.jpg 

Infanterie légére en 1809 et 1815

 

Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur

le 16 juin 1809

  legiondhonneur1

De retour à Cirfontaines, il épouse le 12 juin 1816:

Elisabeth PATOUILLET (1693-1821)

qui décède le 13 juillet 1821.

 

François GOUSSELOT, se remarie

le 6 février 1822, à Cirfontaines en Azois

avec Jacquette GOUSSELOT (née le 11 Messidor an III)

 

 

Il aura trois filles:

Anne Louise GOUSSELOT, née le 24 avril 1824

qui épousera RIEL Louis le 31 janvier 1848.

Marie Henriette GOUSSELOT, née le 5 novembre 1825

qui épousera ROUSSELLE Joseph le 25 janvier 1852

Victoire Eugénie GOUSSELOT, née le 9 mars 1828

qui épousera RIEL Joseph le 25 janvier 1852 aussi.

 

En 1852, sur l'acte de mariage de ses filles,

le Maire note que le pére de l'épouse a déclaré ne pouvoir signer

pour cause de faiblesse de vue!

 

En 1817, François GOUSSELOT formule une demande secours

auprés du Grand Chancelier de la Légion d'Honneur

demande qui sera satisfaite, et que

François, renouvellera en Mai 1840,

le Préfet note : Presque aveugle

 

Gousselot-francois-LH1bis.jpg

 

Médaille de Ste Hélène

Par le décret du 12 août 1857,

François obtient la Médaille de Sté Hélène

décidée par Napoléon III

pour récompenser les 405 00 soldats

encore vivants en 1857

ayant combattu aux cotés de

Napoléon de 1792 à 1815.

medailc2.jpeg

 

 

 

Malgré ses blessures, malgré son handicap visuel,

malgré toutes épreuves endurées,

François GOUSSELOT, vivra jusqu'à 88 ans!

Il décéde à Cirfontaines en Azois,

le 13 février 1871

en sa maison de la rue de la Fontaine

Ce sont ses gendres les fréres

 RIEL Prosper et Joseph

qui feront la déclaration.

1871-gousselot-francois-dc.jpg

 

Paix à son âme!

20080512-Cirfontaines-en-azois--40-.JPG

Cimetière de Cirfontaines en Azois

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Paul - dans Militaires et guerres
commenter cet article

commentaires