Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 12:09

Curieux cet ancêtre de ma maman Paulette CLEMENT (épouse de Jean CORDIER)

Issu d'une famille connue de Blénod les Toul, il est le fils de

Bastien BOUCHON (vers 1570-1618) ancien maire de Blénod

et de Catherine DELAHALLE (vers 1580-1618)

Blenod-les-Toul.jpg

Didier BOUCHON

Est né vers 1600 à Blénod lés Toul

    Il épouse Françoise, la fille de Claude MILLOT, syndic royal de Blénod.

Il fut lui-même tabellion de l’évéché et receveur épiscopal.

La communauté le nomma plusieurs fois syndic. Il exerçait cette charge en 1635, année où la peste sévit avec tant de rigueur dans le pays. Pendant la durée du fléau, il visitait, encourageait les malades, il ensevelissait les morts.

 

 A différentes époques, il fut député vers les chefs partisans qui, ravageaient la Lorraine et les trois-Evêchés, se retiraient ensuite dans le Luxembourg, afin de traiter avec eux des rançons à fournir par la communauté de Blénod et, de la préserver par ce moyen , du retour de ces terribles hôtes.

 

Pére de cinq enfants, dont trois encore vivants au décés de son épouse, il entreprend des études théologiques et reçoit le sacerdoce. D’abord chapelain de la paroisse de Menne dans le toulois, et de St Michel de Blénod. Il devient ensuite curé de Mont-le-Vignoble et de Gye, puis enfin de Blénod et Bulligny, jusqu’à sa mort qui arriva le 13 février 1686.

 

Par son testament, il légua 300 livres à l’église et fait remise de ses honoraires pour acheter des ornements.

Il employa en fondations pieuses et bonnes œuvres les revenus de sa place qui étaient alors considérables.

Didier BOUCHON est inhumé  dans l’avant-chœur de l’église de Blénod les Toul, entre le sanctuaire et la tombe la plus avancée des parents de Monseigneur Des Hazards

(source :notice sur le bourg de Blénod-lés-Toul de l’abbé Guillaume paru en 1843)

C’est par un de ses fils Nicolas BOUCHON (1631-1717) alors laboureur, que nous descendons.

20100521-Blenod-les-Toul--11-.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Jacques BOUHON 12/10/2015 20:34

Bonjour,
Je découvre votre article. Il se trouve que je descend également de Didier BOUCHON, qui est mon sosa 656 (10ème génération). Je l'ai découvert assez récemment et c'est d'autant plus amusant que mon nom est BOUHON. Mais ce nom ne provient pas d'une déformation de BOUCHON, puisqu'il s'agit dune autre Branche de ma famille.
Je suis à la recherche de renseignement sur cette partie de ma généalogie, notamment sur Françoise Millot (dont je ne connais pas la date de décès) et ses ancêtres.
Si vous pouviez m'aider, ce serait formidable.
N'hésitez pas à me contacter.
Bien cordialement
Jean-Jacques Bouhon
jjbouhon@gmail.com
Portable: 06 19 02 29 26
Mon arbre sur Geneanet : http://www.geneanet.org/profil/jjbouhon/Jean-Jacques-Bouhon

amazon.com 22/10/2014 08:29

Vraiment, nous examinons l'idée hier plusieurs idées mais je l'avais créés de cette problématique et à partir de maintenant je devais apprendre l'idée une fois de plus en raison du fait qu'il est très bien conçu.

http://poweredwebdev.com/ 16/07/2014 11:44

During the ancient times, if a pastor is from a family then his successor must be selected from that family itself. Some churches are still following this method because their beliefs are like that. Thanks for sharing your views on it.