Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 01:24

Le Renault VH est le premier autorail moderne français. La structure de la caisse est innovante pour l'époque : elle comprend une charpente tubulaire en acier recouverte de panneaux en aluminium. Le VH est surnommé « Iroquois » à cause de sa proéminente calandre de radiateur située sur la toiture.

Ces autorails ont été produits à 90 exemplaires environ, entre 1933 et 1934. Leur numérotation SNCF est complexe, en raison de l'intégration au sein de l'entreprise nationale de VH de types différents, voire de prototypes, qui appartenaient aux anciens réseaux. Les numéros vont de X 2001 à 2336, avec beaucoup de "trous" évidemment.

- les données ci-dessous concernent le modèle de la CITEV. -

Motorisation

Renault V 12 - 220 ch.

Vitesse maxi

100 km/h

Capacité

67 passagers

Masse / Longueur

25 T - 20,40 m

Les Renault VH reçurent successivement les moteurs Renault V 12 suivants : un 220 ch.,  un 265 ch. (type 513), et enfin un 300 ch. (type 517), à 4 soupapes par cylindre. Ce dernier moteur sera ultérieurement utilisé sur d'autres autorails produits par Renault.


On reconnaitra Jean Cordier à gauche sur la photo,
avant la guerre de 1939 - 1945, il conduisait déjà des autorails rapides entre Nancy et Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Paul - dans Cheminots
commenter cet article

commentaires