Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 17:14

Nous sommes une famille de cheminots, nos anciens ont servi à la Compagnie des Chemin de Fer de l'Est, communément désignée Compagnie de l'Est, c'était une compagnie privée de chemins de fer, antérieure à la création de la S.N.C.F.  qui n'aura lieu qu'en 1938. Son histoire est directement liée à l'histoire de l'Est de la France, notamment aux deux guerres mondiales.


La compagnie est née en 1853 de la fusion de la Compagnie de Paris à Strasbourg et de la Compagnie du chemin de fer de Montereau à Troyes. Paris : La gare de l'Est. La Compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg avait été créée en 1845 pour construire et gérer les lignes de Paris à Strasbourg, Mulhouse, Nancy à Gray et Paris à Vincennes. La Compagnie de l'Est absorba en 1854 la compagnie de Strasbourg à Bâle et en 1863 le réseau des Ardennes.
          Amputée en 1871 de sa partie alsacienne et mosellane, la compagnie ne la réclame pas en 1918. Une administration d'État (le Réseau ferroviaire d'Alsace-Lorraine) gèrera cette partie du réseau jusqu'en 1937 et la création de la SNCF ; la signalisation et la conduite à droite de norme allemande perdurent encore de nos jours.
         Ceux de la locomotive: Les Gueules noires ! Au service de la traction, race fière de ses connaissances et jalouse de ses prérogatives. Le mécanicien et le chauffeur, "l'équipe" arrivaient ensemble au dépôt, marchant du même pas, penchés du même côté pour compenser le poids du sac squarmouth, une sorte de grosse sacoche en cuir. Tous deux chaussés des mêmes galoches en cuir noir, à semelles de bois, vêtus des mêmes vêtements patinés de crassin, cette poussière grasse. Ils franchissaient la porte du dépôt, passaient au "bureau de la feuille", pointaient et gagnaient la remise où leur "bécane" les attendait déjà haletante.
         Le mécanicien commençait alors le graissage, cérémonial soigneusement respecté avec la burette qu'il n'aurait jamais confié au chauffeur, qui pendant ce temps montait la pression et remplissait d'eau le tender, ainsi que le sable nécessaire pour éviter le patinage des roues dans les rampes sévères ou aux démarrages difficiles. D'emblée le mécanicien voyait s'il avait un bon ou un mauvais charbon sans trop de cailloux ni de poussières.
          C'est le charbon qui conditionnait la bonne humeur ou la "rogne" de l'équipe. Pendant la guerre celà posa de réels problèmes aux roulants. La tête au vent à guetter les signaux et le ventre au feu, quel dur métier!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Paul - dans Cheminots
commenter cet article

commentaires

strong magnets 21/07/2014 11:04

The railway stations and trains of France have lots of history to tell. The French railways are one of the oldest ones in the world. The transportation between the cities in France were simple during hundreds of years ago because of it.