Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 02:28

Editorial

Garder le contact, établir un lien entre les différents cousins descendant de la famille Cordier d?Essey-et-Maizerais, tel serait le but de cette feuille sans prétention. Nous sommes tous très éloignés géographiquement mais nous avons certainement beaucoup de choses à nous dire et ce support est à votre disposition.

Jean Paul

La Généalogie,

C est à partir d avril 2005, que je suis tombé dedans, le terme n est pas trop fort, car c est en rangeant les papiers de famille de maman Paulette Cordier, née Clément, décédée un an auparavant, que j ai attrapé le virus .

En effet je ne connaissais pratiquement rien de sa famille et, du côté de mon père , Jean Cordier, je disposais d un arbre succinct mais déjà avancé. En une année j ai fais de grands pas et dénombré plus de 600 ancêtres du couple Cordier-Clément. Les recherches par internet et par la consultation des archives départementales m?ont permises de faire des découvertes inattendues que nous partagerons ensemble.

La généalogie sera un élément important de cette feuille d?échanges.

Nous découvrirons des personnages, mais aussi des lieux , des métiers, des corporations et des énigmes.

 

 

Un lieu:
Thiaucourt (54)

 

Après la guerre de 1870, la famille Cordier quitte Boulay en Moselle (qui sera annexée par l Allemagne suite à la défaite)

Jean Nicolas Cordier y sera épicier, son épouse Barbe Nanus y décède en 1875, Jean Nicolas se remarie à Thiaucourt en 1880. Il y décédera en octobre 1914 à son domicile, rue Carnot..

La maison et les deux magasins étaient grand rue et rue Marion.

Son fils Emile Cordier se marie à Thiaucourt le 11 novembre 1879 avec Eugènie Didier.

On retrouve sur le blason de Thiaucourt les grappes de raisin, avec le cru fameux du fer à Cheval, la région était réputée pour son vin, un cartulaire daté de 1157 fait déjà mention de la qualité du vin de Thiaucourt. Nous verrons que nous avons beaucoup d ancêtres vignerons de cette région.

(cartulaire: latin médiéval, recueil de chartes contenant la transcription de titres de propriétés d une église ou d un monastère)

Situé à 18km au Nord-Ouest de Pont-à-Mousson, en direction de Verdun , depuis la grande guerre 1914-1918 porte le nom de Thiaucourt-Régniéville en mémoire de ce village détruit dont le territoire lui est désormais rattaché.

Deux nécropoles militaires importantes rappellent les combats , l une américaine de plus de 4000 soldats, tués en majorité lors de l offensive du 12 septembre 1918, l autre allemande de plus de 12 000 hommes.

 

Thiaucourt : Donation partage du 22 mai 1907:entre les membres de la famille Cordier, lot attribué aux héritiers

Thiaucourt (vignes)

22a32ca à la petite côte.6a88ca en Holpémont ,10 ares en Martinlaray,14 ares en bélair

6 ares à la vallée des Pourceaux (friche)3 ares à la veau des puits, 7 ares à la Cloëre, Rays au camp de la lune 1 franc, 6a88 au bois brûlé,1 are au même lieu, 3 ares au même lieu

Terre, 8 ares en Lançon

Une petite maison faubourg d'Euvezin sise en ville de Thiaucourt

masse active: une maison ville de Thiaucourt grande rue et rue Marion comprenant deux magasins, chambres et cuisine au rez de chaussée, chambres au premier et second étage, greniers au dessus du tout, caves sous le sol, aisances et dépendances. estimée 12 000 francs.

une maison ville de Thiaucourt grande rue et rue Marion comprenant deux magasins, chambres et cuisine au rez de chaussée, chambres au premier et second étage, greniers au dessus du tout, caves sous le sol, aisances et dépendances. estimée 12 000 francs.du 22 mai 1907:entre les membres de la famille Cordier, lot attribué aux héritiersune maison ville de Thiaucourt grande rue et rue Marion comprenant deux magasins, chambres et cuisine au rez de chaussée, chambres au premier et second étage, greniers au dessus du tout, caves sous le sol, aisances et dépendances. estimée
12 000 francs.

Portrait

Pour ce premier portrait j ai choisi Alice Cordier née Morel, notre grand-mère et arrière grand-mère et Aïeule pour les plus jeunes.

Alice Julie Morel est née le 3 décembre 1882 vers midi à Conflans en Jarnisy (54)

Son pére Joseph Remy Morel marchand de vin en gros, est alors agé de 34 ans toute la famille Morel est originaire du village de Bouillonville à quelques kilomètres de Thiaucourt..

Sa mère Marie Emelie Saillet est âgée d un peu moins de 28 ans, sa famille est originaire de Boinville en Woévre dans la Meuse pas loin d Etain (55).

Elle se marie avec Gabriel Cordier le 31 juillet 1906 à Conflans (54).Alice a eu deux enfants : Jean en 1910 et Paulette en 1927.

Ils seront boulangers à Mirecourt (88) vers 1910, puis vers 1912 à Conflans Jarny .Vers la seconde guerre elle revient à Essey et Maizerais où elle décédera le 30 décembre 1958 vers 15h00.

J ai le souvenir d une vraie gentille grand-mère qui avait des difficultés pour marcher, mais que j ai toujours vu avec le sourire lorsque nous passions nos vacances d été à Essey dans les années cinquante (1950-1958)

.

Essey 3 Septembre 1944

Alice au centre

 

 

 

 

 














 

 

Etat Civil

Comment faire pour remonter son arbre ?

Les actes qui ont moins de cent ans sont conservés par les mairies et ne sont pas consultables librement, une précaution prise par le législateur pour protéger la vie privée, toutefois en prouvant sa filiation on peut obtenir une copie intégrale de l acte concerné et c est l acte de mariage qui fournit le maximum de renseignements car il indique les filiations, les témoins, les professions. C est depuis 1792 que les actes de la vie courante (naissance, mariage et décés) sont tenus par les mairies, avant cette date il s agissait des registres du clergé (baptême, mariage et sépulture) et ne concernent donc que les cultes concernés les premiers registres nous concernant remontent en général à la fin du XVIéme siècle. Pour la famille Calot l ancêtre est Claude Calot né en 1623.Pour la famille Cordier l ancêtre est Jean Cordier né vers 1654.Pour la famille Mullot, Jean-Pierre nous donnera l information.

Sur ces anciens registres l orthographe n est pas très rigoureuse et dépendait du curé qui établissait l acte, un nom propre peut ainsi être orthographié de façons tout à fait différentes

 

 

 

 

 

« Celui qui ne sait d'où il vient ne peut savoir où il va, car il ne sait pas où il est.

En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l?avenir. »

 

(L'Archiduc Otto de Hasbourg-Lorraine à Nancy )

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Paul - dans Bulletins
commenter cet article

commentaires